Réhabilitation de regards

Voici un sommaire des étapes de travail pour la réhabilitation de regards ou de chambres de vanne:

  • Préparation. Installation sécuritaire sur le terrain selon les normes. Au besoin, un réseau de contournement ou des ballons sont installés afin d’éviter les retours d’eau.
  • Nettoyage de la surface. Selon la condition de la paroi, nous grattons ou nettoyons la surface avec un jet d’eau pressurisé.
  • Préparation de la surface. Les briques manquantes sont remplacées. De plus, un remplissage étanche est apposé sur la paroi des regards lorsque nécessaire afin de remplir les fissures importantes avant la projection de la résine. Par la suite, nous appliquons un apprêt sur la surface pour assécher et favoriser la projection.
  • Projection de la résine. Nous projetons la résine polymérique sur les murs du regard afin d’assurer un recouvrement complet de la surface, surtout aux intersections, dans le fond, autour des branchements et des appareils amovibles si présents. L’épaisseur de la résine appliquée est calculée en fonction des besoins du projet. Le temps de prise de la résine polymérique est quasi instantané. L’équipement utilisé, incluant un pulvérisateur pneumatique, permet de bien répandre la résine sur la surface totale des regards de façon à complètement recouvrir la surface.
  • La résine polymérique est quasi insensible à l’humidité, sans retrait, étanche et procure une très grande résistance mécanique. Les matériaux utilisés sont extrêmement performants, de beaucoup supérieurs à l’époxy ou au béton, et très résistants aux vibrations, à la corrosion et aux changements de température de l’eau. Le fini imperméable et lisse de la surface ne permet aucune formation ni attachement de dépôts, permettant un entretien facile tout en conservant une solidité de façon permanente. La haute qualité des matériaux utilisés confère à l’ouvrage une durée de vie virtuellement indéfinie après l’intervention.
  • Cunette. Au besoin, nous pouvons reformer la cunette et projeter un revêtement de résine.
  • Vérification. Une évaluation de chacun des regards est effectuée et des photos sont prises avant et après les travaux.

Il est possible de travailler en toute saison, jusqu’à des températures d’environ -10C.

Suite à la préparation finale, nous estimons pouvoir réhabiliter de quatre (4) à huit (8) regards par jour selon les dimensions et autres caractéristiques physiques. La durée des travaux est courte, ce qui minimise les inconvénients pour la ville. Dans les faits, le service n'est interrompu que pendant quelques heures et il est possible de remettre les regards en service dans la même journée des travaux. 

La technique Acuro procure les avantages suivants:

  • Protège contre l’usure prématurée du métal causé par le gaz (H2S)
  • Une résistance à la corrosion et aux cycles de températures de l’eau
  • Une résistance physique supérieure comparée aux matériaux conventionnels
  • Le regard peut être remis en service dans la journée même des travaux
  • Une parfaite adhérence à la surface hôte et une excellente étanchéité
  • Aucun attachement futur des dépôts

Comparativement aux autres techniques de réhabilitation disponibles, la technique Acuro offre un rapport qualité-coût des plus avantageux. Elle permet de tirer le maximum des ressources budgétaires disponibles.

Avantages

  • +50% d’économie comparée au remplacement
  • Retour du service dans la journée des travaux
  • Étanche, imperméable, structural et résistant à la corrosion et à la plupart des produits chimiques
  • Prolonge la durée de vie de l’infrastructure
  • Les technologies sans tranchée réduit le risque d'accident, les déviations du trafic, les dérangements aux résidents et la poussière
  • Beaucoup d'avantages environnementaux en utilisant une technique sans tranchée incluant la réduction des émissions de CO2 et l'utilisation de l'infrastructure existante