Sélectionnez une
étude

Case Studies

Ville de Sherbrooke, Québec

Octobre 2009

Sommaire

Réhabilitation de puits de pompage

Les neuf puits de pompage sanitaire sont d’un diamètre d’environ un (1) mètre et une profondeur moyenne de trois (3) à quatre (4) mètres.

Mise en situation:
  • Dégradation structurale
  • Présence d’infiltration
  • Corrosion prononcée de la paroi
  • Localisation dans des boisés
Méthode de travail:
  • Protection / recouvrement des pompes
  • Premier nettoyage haute pression
  • Siphonage
  • Second nettoyage et dégraissage
  • Assèchement et pose d’un apprêt
  • Projection de la résine polymérique
  • Remise en service en fin de journée
  • Moyenne de deux chambres réhabilitées par jour

Avantages généraux

  • Renforcement structural des chambres
  • Élimination de la corrosion
  • Réduction importante des coûts d’entretien
  • 50% d’économie comparée au remplacement
  • Prolongement de la durée de service de + 50 ans
  • Les dépôts ne s’attacheront plus à la paroi
  • Aucune excavation requise
  • Utilisation de l’infrastructure existante
  • Réduction des bruits et de la poussière
  • Diminution des risques d’accident
  • Aucun dérangement aux infrastructures avoisinantes
  • Très basse émission de gaz à effet de serre